Nos travaux

Découvrez quelques unes de nos réalisations

 

Restauration du four à pain de Kérubeau

Propriété de la commune de Péaule, le four à pain de Kérubeau a été restauré par le Chantier nature et patrimoine de la Communauté de Communes. Démarrés en février 2014, les travaux se sont achevés en novembre après environ 680 heures de travail.

Depuis 20 ans, les chantiers d'insertion entretiennent le petit patrimoine bâti, offrant une seconde vie aux ouvrages et un tremplin vers l'emploi à l'équipe recrutée dans le cadre de contrats aidés de 26 heures sur six mois.

Le public bénéficiaire est accompagné tout au long du parcours : démarches, objectifs de stage, projet professionnel, accès aux offres d'emploi...

Les travaux ont consisté à enlever la végétation qui recouvrait l'ensemble, à démonter puis remonter les murs latéraux, à réaliser les joints extérieurs (sable et chaux) et intérieurs en ciment réfractaire pour l'utilisation du four. Il a fallu reconstituer la motte de végétation sur le toit afin d’isoler la voûte du four et de protéger les maçonneries des éléments naturels.

  

 

La rénovation du four à pain et du puits de Kerbiais

Propriété de la commune de Péaule, à l’abandon depuis quelques années, le four à pain du village de Kerbiais, est remarquable par sa taille imposante et le soin apporté lors de sa construction, entièrement en granit. Son origine n’est pas datée. Des  détériorations sur la partie gauche, le fronton et la couronne ont décidé la municipalité à envisager sa restauration. Le puits accusait une désolidarisation des pierres de l’ensemble de sa toiture, rendant impossible son utilisation.

    

Les différentes étapes des travaux ont permis aux agents d’acquérir des savoir-faire anciens sur la restauration du petit patrimoine bâti, d’appréhender différentes techniques, l’utilisation de matériaux et d’outils (chasse-pierres) et la mise en œuvre d’un mortier de chaux naturelle.

L’étape ultime reste sa mise en service avec une « cuisson », permettant de lui redonner vie et regrouper, autour de lui, les villageois de Kerbiais et les agents du chantier afin de savourer sa renaissance et tisser des liens.

Cette restauration s’est déroulée de septembre à octobre 2013 et aura nécessité environ 400 heures.

 

Rénovation du calvaire à Saint-Dolay

Le Calvaire fût érigé à la clôture de la Mission de 1896. Il occupe la place du Maitre-autel de l’ancienne église de Saint Dolay ou se succédèrent plusieurs églises, et la première fût mentionnée au XIème siècle ; elle aurait été construite près du cimetière. Mise en place d’une nouvelle croix à la Toussaint 1910  qui a de nouveau été changée en en 2012.

La municipalité a décidé fin 2014 de rénover le calvaire et de confier ces travaux au chantier Nature et Patrimoine.

Les travaux ont consisté au lavage à la haute pression du monument, au piquage de la totalité des joints en ciment, au rejointoiement de l’ensemble au mortier de chaux (mélange sable de carrière et chaux) avec une finition par brossage des joints.

Une plaque de bronze rappelant l’année de la construction a été déposée, repeinte puis reposée.

Le Chantier a permis de rénover un très beau patrimoine qu’il convient de sauvegarder pour les générations futures. Cette rénovation, aura nécessité environ 120 heures de travail.